Inventaire des immobilisations : étiquettes codes à barres ou RFID ?

Inventaire des immobilisations : étiquettes codes à barres ou RFID ?

21 novembre 2017 Immobilisation 0

Pour l’inventaire des immobilisations, les étiquettes codes à barres sont fréquemment utilisées. La technologie du RFID progresse et se développe. Laquelle faut-il choisir en gestion des immobilisations ?

Inventaire des immobilisations : étiquettes codes à barres ou RFID ?

De nos jours, la plupart des applications de gestion d’inventaire de biens ou d’immobilisations prennent en compte les codes à barres et les étiquettes RFID. Les étiquettes codes à barres ont fait leurs preuves de leur efficacité depuis plus de 20 ans. Si elles sont bien choisies, elles ne se décollent pas et sont toujours visibles des années après la pose. Le choix de la matière de l’étiquette est primordial en fonction de ses besoins. En effet, l’étiquette doit rester collée pendant toute la durée de vie du bien. Il est donc important de connaître le patrimoine à inventorier et d’identifier les différentes catégories de biens. Certaines catégories peu soumises à des contraintes (mobilier, informatique, matériel de laboratoire, …) seront étiquetées avec des étiquettes en polypropylène renforcé ou en acrylate. Leur coût varie entre 0,1 € et 0,3 € HT en fonction des séries et des quantités. Les biens industriels seront identifiés avec des étiquettes « haute résistance » en aluminium. Leur coût varie entre 0,7 € HT et 1,1 € HT en fonction des séries et des quantités.

Nouvelles tendances : RFID et Datamatrix

Le RFID offre la possibilité d’effectuer l’inventaire des immobilisations de manière encore plus rapide. Il n’est plus nécessaire de lire l’étiquette. Le lecteur reconnait automatiquement toutes les étiquettes présentes dans une zone. Les lecteurs actuels permettent de repérer les étiquettes dans un rayon de un à deux mètres, ce qui n’est pas encore un gain conséquent par rapport à l’étiquetage codes à barres. Les étiquettes RFID sont aussi pour l’instant encore coûteuses. Toutefois, il est certain que l’inventaire des immobilisations par RFID se développera dans les années futures.

Il existe aussi la symbologie en code Datamatrix mais qui est rarement utilisée pour un inventaire des immobilisations. En effet, cette technologie permet de mémoriser des informations complémentaires. En gestion des immobilisations, ces dernières sont généralement contenues dans la base de données de l’inventaire ce qui rend la technologie moins attractive.

Aussi, nous avons rédigé d’autres articles sur la gestion des immobilisations : Quelles étiquettes pour les inventaires?, Les principales notions en gestion des immobilisations, Mettre à jour son fichier des immobilisations en 4 étapes, Réaliser un inventaire périodique des immobilisations.

Pour en savoir plus sur nos prestations en gestion des immobilisations.

En complément, le site d’un imprimeur spécialisé en étiquettes codes à barres pour les inventaires des immobilisations.

A propos de l'auteur

Fabrice BEDORA: Fondateur d’ANC Consulting, je suis expert en gestion des immobilisations, en évaluation des actifs et en réduction des coûts. Ayant passé 12 ans au sein du groupe Expertises Galtier, dont 6 années en tant que membre du Comité de Direction et Directeur Associé, j’ai également développé des compétences dans le domaine des Assurances pour les entreprises. J’interviens dans ce cadre ponctuellement pour AF2A, organisme de formation spécialisé en Assurances.

0 Commentaire

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée

Laisser un commentaire